Les questions environnementales sous les projecteurs du partenariat kazakhstano-français

Les 8 et 9 août 2019, la délégation kazakhstanaise, dirigée par le Vice-ministre de l'Écologie, de la Géologie et des Ressources Naturelles, Akhmetzhan Primkulov, s'est rendue à Paris où, avec le soutien de l'Ambassade du Kazakhstan, des échanges de fond ont eu lieu avec SYCTOM, premier opérateur public européen de traitement et de valorisation des déchets ménagers, ainsi qu’avec les responsables de la Mairie de Paris et les grands groupes français VÉOLIA et SUEZ qui se rangent parmi les leaders mondiaux dans le domaine du traitement des eaux, du recyclage des déchets ménagers, industriels et de construction.

Il est à noter que la délégation est arrivée à Paris une semaine à peine après la visite du Ministre français de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, au Kazakhstan, où les deux parties avaient  souligné l'importance de la coopération en matière de protection de l’environnement et d’écologie parmi les domaines prometteurs de la nouvelle étape du partenariat stratégique. 

Durant ce déplacement, la délégation a visité un site d'enfouissement produisant le biogaz, un centre de tri, ainsi qu'un incinérateur de déchets et une centrale de production d'énergie, ce qui lui a permis d’étudier de près la meilleure expérience française dans ce domaine. En outre, des négociations avec les responsables du SYCTOM et de la mairie parisienne ont permis de discuter en détail non seulement des aspects techniques, mais également ceux législatifs et financiers du fonctionnement du système de gestion des déchets.

Il convient de rappeler que l’idée de la coopération avec SYCTOM était née lors de l’exposition internationale Astana EXPO 2017, où cet opérateur était présent en tant que participant au pavillon français et a attiré l'attention du Premier Président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev. Depuis lors, l'Ambassade du Kazakhstan en France a effectué des travaux préparatoires nécessaires et, aujourd'hui, le SYCTOM se dit prêt à partager ses technologies de pointe et son expertise, ayant déjà établi des relations étroites avec l'opérateur kazakhstanais de la REP (responsabilité élargie du producteur) et avec l'Université Nazarbaïev.

Les négociations au siège du groupe SUEZ ont permis d’examiner des possibilités de sa participation à la mise en œuvre des projets d’investissement dans le domaine du traitement des eaux et de la gestion des déchets au Kazakhstan. À l’issue de la réunion, un accord a été conclu sur l’échange d’informations supplémentaires et la présentation d’une proposition d’investissement par la société. L'Ambassadeur du Kazakhstan, Jean Galiev, a souligné que la coopération avec SUEZ pourrait devenir l'un des points de l'agenda économique de la visite du Président Emmanuel Macron au Kazakhstan, attendue dans les prochains mois.

Created at : 12.08.2019, 08:55, Updated at : 12.08.2019, 08:55