Transfert des technologies, savoir-faire et investissements français dans le secteur agricole du Kazakhstan: les réalités du partenariat stratégique

Paris, le 16 septembre 2019 — En marge du premier forum kazakhstano-français «KazFraAgro» tenu à Rennes, des documents sur la coopération dans le domaine de la production de vaccins vétérinaires de haute qualité et du traitement des produits carnés ont été signés avec les entreprises françaises et un accord a été conclu en vue d’une prochaine visite au Kazakhstan des représentants d'un groupe de sociétés agricoles françaises manifestant un intérêt pour le transfert des technologies, des savoir-faire et des investissements.

En octobre 2018, lors de la rencontre entre le Premier Président de la République du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, et le Président de la République française, Emmanuel Macron, lors du Sommet Asie-Europe à Bruxelles, le renforcement de la coopération dans les domaines de l'agriculture et de l'alimentation a été choisi comme l’une des grandes priorités de la nouvelle étape du partenariat stratégique entre les deux États. Afin de créer un contenu solide de coopération dans ce domaine, du 11 au 13 septembre 2019, une délégation kazakhstanaise conduite par le vice-ministre de l'Agriculture, Roustem Kourmanov, a effectué une visite de travail en France.

Le forum KazFraAgro, organisé à l’initiative du Ministère kazakhstanais des Affaires étrangères et avec le soutien du Ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation, ainsi que de la chambre Bretagne Commerce International, en marge du plus grand salon international des productions animales SPACE, a été retenu comme la plateforme idéale pour mener à bien ce travail. Ce choix s’explique par le fait que Rennes est la capitale d’une grande région agro-industrielle de France, leader de la production agricole et agroalimentaire du pays.

En ouvrant le forum, l'Ambassadeur du Kazakhstan, Jean Galiev, a souligné que l'agriculture était l'un des domaines prioritaires de la coopération économique constituant la nouvelle étape du partenariat stratégique entre le Kazakhstan et la France. Il a mis l’accent en particulier sur les objectifs et défis du développement du secteur agricole fixés par le Chef de l’État, Kassym-Jomart Tokayev, dans son discours sur l’état de la Nation intitulé «Le dialogue clvil constructif comme le fondement de la stabilité et de la prospérité du Kazakhstan».

«Compte tenu du niveau de développement élevé de l'industrie agricole en France et du grand potentiel de ce secteur au Kazakhstan, il existe aujourd'hui de réelles perspectives de synergies économiques entre les milieux d'affaires des deux pays dans de nombreux domaines du secteur agricole», a souligné le diplomate kazakhstanais.

Les interventions de fond du vice-ministre, ainsi que des représentants de la SA Kazakh Invest et du Fonds d'investissements directs de la République du Kazakhstan ont permis de présenter aux participants de la réunion les opportunités économiques et d'investissement dans le secteur agro-industriel du Kazakhstan, ainsi que les outils et mesures de soutien mis en place pour les entreprises étrangères. R.Kourmanov a souligné le potentiel d'exportation du Kazakhstan, compte tenu de la proximité de marchés aussi vastes que la Chine, la Russie et les pays d'Asie centrale.

Toute une série de réunions et de négociations bilatérales avec de grandes entreprises françaises telles que LDC Foods, Sodalec, Cooperl, Lactalis, Loste, Boehringer Ingelheim (Mérial), Institut de l'élevage ainsi que d’autres manifestant de l'intérêt pour la mise en œuvre de projets au Kazakhstan, se sont tenues dans les stands du SPACE. 

Lors du déplacement en Bretagne, le 12 septembre, la délégation a visité l'un des plus grands centres français de sélection génétique animale «Évolution», ainsi qu’une grande ferme d'élevage ovin. Sur la base des résultats des différentes réunions, des opportunités ont été identifiées pour une coopération potentielle avec le Centre national agraire scientifique et de formation, ainsi qu’avec le Centre d’élevage scientifique et innovant du Kazakhstan. Les experts et les éleveurs français ont exprimé l'intention de se rendre prochainement au Kazakhstan afin de poursuivre les négociations de fond sur ce sujet.

Le 13 septembre, à Paris, la délégation s’est rendue au plus grand marché de gros de produits agricoles au monde, à Rungis, où elle a étudié des perspectives d'un partenariat potentiel dans le secteur de la logistique alimentaire au Kazakhstan, en tenant compte de la localisation géostratégique du pays au centre de la nouvelle Route de la Soie.

Le même jour, des négociations ont eu lieu avec les responsables de la Fédération nationale de la production de semences en vue d’améliorer la sélection des céréales, oléagineux et cultures fourragères, ainsi qu'avec l’une des plus grandes écoles vétérinaires françaises qui a exprimé sa volonté de former des spécialistes kazakhstanais.

Le corollaire de la visite a été l’entretien avec les responsables du Ministère français de l'Agriculture et de l'Alimentation qui a conduit à un accord sur l'appui du gouvernement aux initiatives présentées et à l'organisation à l'automne 2020 d'un déplacement d'une délégation française représentative à Nur-Sultan afin de participer à l'exposition internationale KazAgro / KazFarm et au deuxième forum agricole kazakhstano-français qui serait tenu à cette occasion.

Created at : 16.09.2019, 13:20, Updated at : 16.09.2019, 13:20