La culture kazakhstanaise continue d’enchanter le public français raffiné

La soirée du 17 septembre 2019 restera gravée dans les cœurs  des Strasbourgeois venus au Palais de la Musique et des Congrès pour découvrir l’art de la danse présenté par le Théâtre académique d'État du Kazakhstan (GATOB). Par cet événement l’Ambassade du Kazakhstan a inauguré, au cœur de l’Europe, la deuxième édition de la Saison culturelle de «L’automne kazakhstanais en France» après le succès de l’année dernière.

L’Ambassadeur du Kazakhstan en France, Jean Galiev, en saluant le public riche dans sa composition – membres du Parlement européen, ambassadeurs d’États membres du Conseil de l’Europe, représentants des cercles culturel, académique, ainsi que des médias, des autorités municipales et départementales – a exprimé sa grande satisfaction par la contribution de la diplomatie culturelle au renforcement du partenariat stratégique entre le Kazakhstan et la France. Il a noté que la tournée de la troupe du célèbre Théâtre Abaï en France avait lieu pour la première fois dans l’histoire des relations entre les deux pays et qu’elle était organisée sous l’égide du Programme national «RoukhaniJanghyrou» (Modernisation de l’esprit populaire) initié par le Premier Président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, et de l’Année de la Jeunesse proclamée en 2019. Le diplomate a remercié la direction et les danseurs du théâtre, ainsi que les organisateurs de la tournée, grâce auxquels le public européen a pu se familiariser avec le haut niveau de l'art moderne au Kazakhstan.

Dans le cadre du programme, l'équipe artistique de GATOB a présenté trois ballets en un acte: «Les Sylphides», «À la découverte de Bach» et «Boléro» de Maurice Ravel.

Le spectacle a immergé le public envoûté dans le monde de l'art de ballet classique et moderne aux sons des œuvres de grands compositeurs.

Les spectateurs ont grandement apprécié la qualité du spectacle, la performance virtuose des jeunes danseurs, la sémantique complexe des représentations et leur émotivité. Ce soir, le palais strasbourgeois résonnait de la rafale d’applaudissements qui a créé une vraie ambiance de fête.

Created at : 18.09.2019, 09:40, Updated at : 18.09.2019, 09:40